En solde

Jacquemus | offre un sac "Le Chiquito"

Prix réduit

  • - 0%
  • Prix régulier 10,00 €
    ( / )

    Le Chiquito a été créé en 2017, présenté pour la première fois lors du défilé été 2018 « La Bomba » Sa première petite taille microscopique a inspiré son nom, il est désormais disponible en plusieurs formats : petit, moyen ou grand. Le Chiquito a été le premier « it-bag » inventé par la maison, fort de son succès il a su attirer une nouvelle clientèle férue de mode. Sa forme à la fois « Ladylike », design et sa diversité de couleurs permet à la maison de se renouveler de manière imaginative sur sa ligne d’accessoires.

    Dimensions : 18 cm x 14 cm x 8 cm

    Simon est né en 1990, à Salon-de-Provence, dans le sud de la France, et a grandi dans le village de Bramejean. Il déménage pour Paris à l’âge de 18 ans afin d’étudier dans une école de mode, cursus qu’il interrompra un mois plus tard, lorsqu’il perd sa mère. En 2009, il lance sa marque et choisit de l’appeler JACQUEMUS, le nom de jeune fille de sa mère. En 2015, il remporte le Prix Spécial LVMH qui marque un tournant symbolique et logistique dans sa carrière. En Mai 2017, Simon présente à Marseille, trois installations artistiques et fait défiler, pour la seconde fois, sa collection Les Santons de Provence, lors de l’événement “Marseille, je t’aime.” C’est également l’occasion de fêter le lancement de son premier livre, une ode au Sud de la France, fruit de sa collaboration avec 13 artistes. Après avoir été basé pendant plusieurs années dans des locaux près du Canal St. Martin, l’équipe JACQUEMUS occupe désormais un immeuble Haussmannien dans le 8e arrondissement, à proximité du parc Monceau. Simon puise son inspiration de sa Provence natale et de la Méditerranée. L’âme des créations JACQUEMUS est un hommage libre et poétique à sa mère et aux femmes de sa vie. Chaque collection est une exploration affective de son passé, revisitée dans le contexte actuel. Ses défilés sont un mélange subtil d’évasion artistique et de séduction enjouée. Depuis plus de dix ans, le chemin de JACQUEMUS suit une trajectoire stable, reflétant l’évolution créative de Simon. La naïveté et le graphisme de ses toutes premières collections ont cédé la place à une représentation de la femme plus mature, plus naturelle, sûre d’elle et résolument féminine.